vendredi 9 décembre 2016

Si je devais n'en choisir qu'un, ce serait celui-là...

Coucou mes pamplemousses !

Aujourd'hui, je vous parle de ce petit produit qui a changé ma vie à un tel point que le jour où je l'ai rencontré je me suis sentie bien bête de ne pas l'avoir découvert plus tôt. J'avais presque envie de crier "au scandale", de dénoncer une machination mondiale qui aurait dissimulé ce produit miracle !

Car oui, effectivement, cette toute petite bouteille aurait pu changer bien des choses ces dernières années. Vers mes 12-13 ans, mes cheveux ont commencé leur révolution
Épais, ternes, frisés mais sans tellement de boucles (si si ça se peut !) j'avais la combinaison gagnante !
J'alternais entre les lisser et par conséquent les abîmer, et les laisser au naturel mais vu l'horreur je n'étais pas très à l'aise. Cela dit, même lissés ils restaient fin moches.
J'ai appris à les dompter il y a seulement quelques années, mais sans grande conviction. Ils étaient beaux le jour où je les lavais et ça s'arrêtait là. Sachant que je ne les lave qu'une fois par semaine, ça faisait long avec cette tête !
J'ai tout essayé, différentes coupes, différents produits...


Enfin presque tout...

Il y a un peu d'un an, je me suis décidée à passer "au tout végétal" pour mes cheveux premièrement, et puis petit à petit pour le plus de choses possibles.
Après quelques petites recherches, je décide donc d'arrêter sulfates, paraben, silicones et autres cochonneries. Adieu également sèche-cheveux et lisseur.

Et puis je continue mes recherches dans le naturel, et tombe sur une des fiches Aroma-zone (si vous ne connaissez pas encore Aroma-zone, je ne peux que vous le conseiller, c'est là que j'ai commencé à faire mes premiers pas) et plus précisément: L'huile végétale de Brocoli.



Du brocoli dans mes cheveux ?

L'huile végétale de brocoli est également appelée le "silicone végétal", car elle agit comme ce dernier mais sans effet néfaste pour le cheveu. Elle réduit les frisottis, elle détend les cheveux sans les alourdir.
Je vous laisse jeter un œil sur la fiche Aroma-Zone.

Sur mes cheveux, elle a fait des miracles ! Je n'avais jamais eu de tels résultats en 13 ans de galère de cheveux, avec aucun de tous les nombreux produits ou techniques que j'ai pu tester.
Je l'utilise de deux façons:
- Soit je laisse mes bouboucles en liberté et par conséquent j'applique l'huile juste après avoir laver mes cheveux et je remonte mes boucles avec mes doigts et hop à peine 6 heures plus tard c'est sec ! (J’ironise un peu, mais ils mettent effectivement une éternité à sécher).
- Soit j'essaye un peu de "Relax, take it easy !" Je l'utilise juste après mon shampoing pour un premier effet "détente". Puis, une fois mes cheveux secs, j'applique quelques gouttes sur toutes mes longueurs (attention à ne pas trop en appliquer au risque de vous retrouver dans le casting de Grease, moi je me permets d'en mettre pas mal car mes cheveux sont très très très épais et nombreux), et enfin, j'enroule mes cheveux en chignon bas.
L'effet va se poursuivre, ainsi, sans que je ne bouge le petit doigt.

Et le résultat dans tout ça? Mes cheveux sont brillants, souples, détendus, j'ai de belles ondulations/boucles (selon le temps de "chignonnage"). Je ne pourrais plus me passer de cette huile !
Pour ce qui est de l'odeur, c'est assez prononcé dans la bouteille, mais une fois sur les cheveux, c'est minime et ça ne me dérange pas du tout. Le résultat en vaut tellement la peine !

A toute les crinières indomptables, tentez l'expérience, vous n'avez à perdre que 4,50€ (et encore, ils proposent des bouteilles de 10ml à 1,50€, génial pour tester plusieurs huiles et trouver celles qu'il vous faut). 

Sur ce, je vous laisse, ma dernière bouteille se vide, je vais vite en racheter ! 


samedi 3 décembre 2016

Coloration végétale Logona: je teste pour vous (et un petit peu pour moi aussi)


Coucou mes petits pamplemousses ! 

Comment allez-vous en cette journée rad... euh en cette journée-tout-court 

Après des années de colorations chimiques, de mèches etc... mes cheveux m'ont dit gentillement S-T-O-P. 
Alors il y a plus d'un an, je suis passée au tout-naturel-tout-vert-tout-bio-tout-bon, non n'exagérons rien, je penche encore des fois du côté obscur !



Pour le test Logona, descendez plus bas, pour l'instant, il faut que je vous raconte le comment-du-pourquoi je suis passée au végétal.

En juin dernier, j'en avais de nouveau marre de mes cheveux (pour changer). Je vous ferai un article pour vous présenter "la chose". 
Pour résumé la couleur naturelle de mes cheveux: moche. Ah si si c'est moche. Ils sont châtains cendrés, ils sont fades, et sans brillance. Depuis plusieurs années, je jongle entre une coloration marron et une coloration rouge/roux (c'est ma couleur de cheveux préférée). 
C'est dont naturellement qu'en allant au salon de coiffure végétal, j'ai demandé du rouge, enfin plus précisément "le plus rouge possible", car contrairement aux colorations chimiques, on ne peut vous promettre de passer d'une couleur à une autre radicalement à moins de passer par la case chimie
J'ai passé deux heures merveilleuses dans ce salon: application de coloration végétale chaude (qui fait du bien il faut avouer), temps de pause assez long mais grâce aux magazines, au thé offert et à Instagram, ça passe très vite ! 
Et on passe au rinçage ! Et là, Oye ! J'ai eu le meilleur massage de crâne du monde ! Je ne sais pas exactement combien de temps cela a duré, mais je dirais au moins 15 bonnes minutes ! Mais attendez, ce n'est pas fini ! Car pendant qu'on me rinçait les cheveux, qu'on me massait le cuir chevelu, et qu'on m'appliquait un soin... le siège était chauffant ET massant ! Autant vous dire que j'ai passé presque une heure dans ce siège à ronronner! D'habitude je rouspète intérieurement dans ces sièges... "j'ai mal au cou" "c'est long". Non, là, on ne m'entendait plus.
Résultat: très jolis reflets rouges qui se sont accentués au fil des jours, c'est exactement ce que je cherchais !


La coloration végétale Logona !

Mais voilà les mois passent, la couleur s'estompe, et il est temps de recommencer !
Sauf que... si certains salons ne sont pas très chers, le mien était assez "ouille" niveau porte-monnaie, et habitant dans un petit trou, je n'en ai pas d'autres à disposition. Je précise que j'ai payé 70€ pour la coloration et la coupe. Compte tenu de la masse de mes cheveux je trouve cela ultra raisonnable ! La coiffeuse a du refaire 3 saladiers de préparations (rien que ça!) et à la fin s'inquiétait même de savoir si ma tête tenait droite au vue de tout le produit que j'avais dessus. Sans compter qu'au démêlage j'avais 6 mains sur ma tête! J'étais de nouveau la petite bête de foire du salon (j'ai l'habitude). 

Etant en pleine période de déménagement, je n'ai pas du tout le budget pour refaire une coloration en salon, alors sous les nombreux avis mitigés de tous les articles que j'ai pu lire, je décide enfin de tester la coloration végétale LOGONA et de me faire mon propre avis.

Je me rends à mon magasin bio "L'eau vive" et je prends le ton "Cuivre Flamme" (même pas peur!).
Je prends une boîte, et me souvenant des trois saladiers de la coiffeuse, j'en prends deux!



Je décide (pour la première fois je l'avoue) de faire un test, non pas pour les allergies, mais pour la couleur. Je badigeonne une petite mèche, j'enroule dans du cellophane, et je mets le tout au frigo ! Ah non ça c'est mon sandwich !
Sur la notice est précisé que le temps de pose est entre 15 min et 2 heures. Je décide de laisser 2 heures car je connais mes cheveux et ils sont très capricieux. Finalement, j'oublie et je laisse poser 2h30. Et là: bof, rien, ah si un reflet ! Ah non c'est le même que les autres...

La famille Adams, vous connaissez?

Le lendemain, je passe au chose sérieuse ! Le mélange est très simple à réaliser. Il faut surtout prendre le matériel demandé: un saladier en verre et un fouet en plastique. 

Je commence à appliquer le produit, c'est agréable (oui car l'eau à rajouter à la poudre doit être très chaude), et l'odeur ne me déplaît pas. Je préfère sentir les prés que l’ammoniac à décoller du papier peint ! Et une fois sur la tête, ça sentait les épices comme un mélange de curry et de paprika. 
Je termine le premier saladier et oups je n'ai pas du tout terminé (j'ai vraiment bien fait de prendre deux boîtes). 
Voilà terminé ! J'ai une grosse bouse sur la tête. Je mets ma petite charlotte et une serviette chaude au dessus. 
Et là, retour à la réalité ! J'en ai mis PARTOUT ! Sur la vitre, par terre, sur mes chaussettes Père Noël, dans mon tee shirt, à deux mètres plus à gauche, sur ma paupière aussi en passant... 
Je dirais bien que c'est un bémol, mais comment juger alors que c'est moi qui ne suis pas douée de mes dix doigts !!! Donc à toutes celles qui ont testé les colorations Logona, dites moi, vous êtes plus douées que moi? =) 
Le problème est que le produit en refroidissant fait une sorte de pâte, donc ça tombe de partout. Je pense que les filles aux cheveux fins et/ou courts ont du mettre beaucoup moins de temps que moi à l'appliquer, sauf qu'avec des cheveux longs, frisés et épais... deux saladiers plus tard, j'ai du mettre une éternité à tout appliquer, d'où la tornade qui s'est abattue dans ma salle de bain.
Autre bémol: les gants ! Je ne me suis rendue qu'à la fin de l'application que les gants avaient troué à un doigt sur deux, donc j'en avais plein les mains. Pas cool les doigts jaunes !

15 min de nettoyage plus tard, je m'affale dans mon canapé devant Charmed, en même temps, vous voulez faire quoi avec cette tête:

(en passant j'aurais gagné haut la main cette épreuve !)

5h plus tard (moi et les horaires ça fait deux). Je file sous la douche et entreprend le long rinçage qui s'annonce périlleux. Et il le fût !

Je ne fais aucun shampoing, aucun soin, en effet, le mieux est de laisser ses cheveux tranquille après tout ça car les pigments naturels continuent de bosser (ça chôme pas dans le végétal !). Vous pouvez faire un soin, mais attention si vous passez au végétal c'est 7 jours sur 7, mais une fois sur deux et hop de temps en temps j'utilise mon machin bourré de sulfate/silicones/paraben/et j'en passe... 

Avec les cheveux mouillés + la lumière atroce de la salle de bain, un vendredi gris à 18h, on n'y voit pas grand chose !
J'attends donc le lendemain matin pour faire le bilan.

Le lendemain matin: ooooooh je vois des choses ! Des choses intéressantes même !
Ce n'est pas flagrant flagrant, mais c'est réussi ! J'attends de voir sur les prochains jours maintenant. Mais les racines ont très bien prises, et surprise tous mes cheveux blancs sont recouverts (oui à presque 25 ans, j'ai déjà des cheveux blancs). Je ne pense pas que le produit ait pris partout de la même façon, j'ai des mèches plus rousses que d'autres, ça ne me dérange pas ça se fond relativement bien dans ma grosse masse.





Bilan ? Je suis très contente, mais il me faudra un plan d'attaque pour la prochaine application !


vendredi 2 décembre 2016

Un Noël à Colmar (et plein de livres)

Le weekend dernier c'était pour beaucoup un weekend spécial car... c'était l'ouverture des marchés de Noël !!!
J'en suis fan, même si je n'en ferais pas des milles et des cents, car lorsque l'on en a vu un, et bien on a vu tous les autres, enfin presque. 

J'aime Noël, comme une petite fille de 8 ans et demi même ! Mais il y a quelque chose que j'aime encore plus !!! Les moutons ? Oui aussi, mais non. C'est: LES LIVRES !
Je suis une immense fan de lecture et d'écriture. J'écris beaucoup, le lis beaucoup, j'achète beaucoup (TROP) de livres. 
Donc, ce weekend là c'était "le salon du livre de Colmar". Il fallait que j'y aille à tout prix =) 

Il y avait déjà de très bons auteurs en dédicace comme Melissa Bellevigne (dont je vous donnerai prochainement mon avis sur son premier et excellent roman "Paranoïa"), et Aymeric Caron (qui a dû malheureusement annuler sa venue). Et ensuite, j'aime beaucoup ce genre de salon, découvrir de nouveaux auteurs, en découvrir des moins nouveaux, pouvoir parler avec eux, échanger.

Commençons par le marché de Noël avec quelques petites photos prises vers midi, et le soir avant de repartir:







C'est un très joli marché de Noël, assez grand, même trop grand parfois (il nous est arrivé de nous perdre oui oui). Ça sent bon les épices, le fromage, le vin chaud... Hmmmm
Je me suis régalée de stand en stand: j'ai commencé par une tartine aux légumes, ensuite une crêpe au sucre à la cannelle (c'était une première et c'était monstrueusement bon!), le tout accompagné d'un cocktail de fruits rouges chaud
Et parce que j'avais encore de la place (non ce n'est pas vrai mais on a toujours les yeux plus gros que le ventre dans ces situations) je suis tombée sur un stand vegan, où j'ai pu déguster un délicieux chocolat chaud au lait de riz
Et maintenant une promenade pour digérer s'impose !

Après quelques petits achats (comme des assiettes moutons... oui ça fait très "Noël" >< Que voulez-vous partout où je vais je trouve des moutons !), nous avons pris la navette gratuite qui menait directement au Parc de Expositions où se situait le salon du livre. 

15 min plus tard, nous voilà arrivées ! Et c'est à peine entrée dans le premier Hall, que je tombais déjà sur Melissa. J'ai eu de la chance, il n'y avait pas trop de monde à cette heure-ci, j'ai pu discuter avec elle du livre et de tout, c'est une très belle personne, très gentille et avenante, exactement comme je l'imaginais en regardant ses vidéos. J'ai eu une belle dédicace et une jolie photo. 




La pause goûter s'imposait ! (oui quand on sort = on mange; c'est comme ça !) 
Un petit (énorme) vacherin glacé et un thé à la bergamote plus tard, j'étais repartie à tourner autour de tous les stands à dénicher mon prochain livre à poser sur la pile des mes nombreux livres à lire.
Et une illustration m'a interpellée, et j'ai commencé à discuter avec l'auteur et l'illustratrice du roman. J'ai adoré cet échange, l'auteur ne me livrait pas un énième copié-collé d'un résumé, elle m'a partagé de jolies choses, parlé de son livre qui mêlait imaginaire et histoire personnelle. 
Ma mère décide de me l'acheter pour Noël. Sauf que moi, en gros bébé que je suis j'ai dit "Oui mais c'est pas une surprise !" (jamais contente n'est-ce pas?). Alors les deux auteurs m'ont "ordonné" d'aller voir ailleurs si j'y suis, et pendant ce temps, l'illustratrice m'a fait un dessin personnalisé, ainsi que l'auteur qui m'a écrit une dédicace...
Et tout ça, je ne le découvrirai que le jour de Noël ! =) Je trouve ça fantastique comme cadeau ! Certes, je connais le livre, l'histoire, mais ça rend le cadeau si personnel et unique. Et bonus, ça vient de ma maman ! 
Pour info, le livre s'intitule: Les étoiles de Noss Head, par Sophie Jomain.




19h00, départ avec le coffre bien chargé de bretzels au munster pour le soir (quand je vous disais qu'on mangeait quand on sortait !).


Bisous mes pamplemousses !

Mégane